AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Que justice soit faite! | Naos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Que justice soit faite! | Naos Jeu 30 Oct - 13:38

 Toute la nuit Leanny y avait réfléchit. Elle n'avait pas arrêté de changer de position, incapable de tenir en place après l'injustice qu'elle avait vécu en cours de potions quelques heures plus tôt. Sa classe avait eu à créer une potion en suivant avec précisions les instructions données par le professeur. Leanny n'avait jamais vraiment aimé ce cours car il demandait de la patience. Ce que la lionne n'avait pas. Elle ne tenait jamais en place et attendre que la potion soit terminée était plus ennuyeux que n'importe quoi à ses yeux. Peu importe, elle devait donc créer une potion et pour une fois elle avait décidé de s'appliquer pour essayer de contenter son professeur qui n'avait pas beaucoup d'affection pour elle. Malheureusement pour elle, son chat, Loki, avait réussi à lui attirer un nouveau problème sans même avoir été présent. Un poil de son chat qui était collé sur sa robe avait volé jusqu'à son chaudron et avait par ainsi transformer sa potion. Elle avait alors reçue une mauvaise note de la part de son professeur malgré ses explications et ses tentatives d'obtenir une deuxième chance.
 Ce matin, en se réveillant, elle avait donc pris une décision. Elle n'allait pas se laisser faire. Cette injustice devait être vengée. Quoi de mieux que piéger le bureau du professeur de potions? Leanny était une grande farceuse et plusieurs fois elle s'était attirée des problèmes à Poudlard à cause de cela mais rien n'avait réussi à lui faire arrêter. Aujourd'hui il n'y avait pas cours, alors rien ne l'arrêterait.
 Elle allait avoir besoin d'aide. Et elle connaissait la personne parfaite pour cela. Naos. Un Serdaigle de septième année avec qui elle s'alliait souvent pour piéger les autres. Il y avait un problème pourtant. Leanny craquait pour ce beau blond depuis un certain temps ce qui la terrifiait affreusement. Comme toujours, elle perdait tout contrôle de la situation et agissait stupidement. Mais le désir de vengeance était trop fort. Elle se rendit non loin de la salle commune des Serdaigle et attendit, nerveusement, de voir Naos. "Calmes toi Leanny, c'est juste Naos. Juste un ami tu n'as pas à être embarrassée par sa présence."
 Cependant, lorsque la jeune fille vit le garçon, la nervosité s'empara d'elle plus ardemment encore. Elle prit son courage à deux mains et s'avança vers lui en faisant bien attention de mettre un pied devant l'autre.
- Salut! Naos j'ai besoin de ton aide! Le prof de potion m'a foutue une sale note et c'est injuste alors je dois absolument le piéger! S'il te plait aides-moi.
 Evidemment, il n'avait rien compris. Leanny n'aurait rien compris non plus tant elle avait parlé vite et avait mâchée certaines syllabes. "Idiote!" se dit-elle. Elle répéta sa phrase plus lentement cette fois-ci en s'excusant.


Dernière édition par Leanny A. Howell le Sam 1 Nov - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Jeu 30 Oct - 14:51

Je m'ennuyai. Malgré l'occupation que les cours, de plus en plus difficiles m'apportaient : je m'ennuyai énormément. J'avais l'impression de retomber dans une petite routine quotidienne qui ne m'apportait pas une si grande satisfaction. Bien sûr, j'adorais me lever tous les matins pour aller en cours, j'adorais mes entraînements de quidditch, passer du temps avec mes amis. Mais définitivement, quelque chose me manquait ; et je savais très bien ce que c'était.. Le danger.

En sept ans dans ce château, je m'étais forgé une réputation de sacré blagueur, en même temps, je connaissais l'école comme ma poche, alors il était plus que facile de me balader dans les couloirs pour commettre mes méfaits. Ce n'est pas tant de piéger quelqu'un qui me plaisait.. Mais surtout l'adrénaline qui en découlait, la peur de se faire attraper, et bien sûr, la satisfaction de voir son piège fonctionner à merveille.

Alors quand j'avais vu Leanny s'approcher de moi pour me demander, plus ou moins clairement, de l'aider à piéger le prof de potion, je n'avais pu m'empêcher de lui adresser un grand sourire. Enfin, de l'action. Moi qui commençait à croire que cette dernière année à Poudlard serait ennuyante ! En plus, le prof de potion, oh joie ! Je le haïssais depuis ma cinquième année. Année où j'avais passé plus de deux mois à astiquer des chaudrons parce que j'avais eu le malheur de détruire ses chaussures avec une potion raté. Bref, je m'étais juré qu'il me le paierait, et voilà l'occasion idéale.

« Ca tombe très bien, figure toi que je l'ai vu partir vers près-au-lard il y a quelques heures, sa salle doit être vide... Attends-moi ici, je crois que j'ai des trucs qui pourraient nous aider. »

Sur ce, je m'engouffrais dans ma salle commune, et me rendis directement au dortoir où j'ouvris ma valise dans un geste frénétique. J'étais déjà en train d'élaborer un plan dans ma tête, me demandant par ou nous pourrions passer pour éviter le concierge et autres élèves. Quand je mis enfin la main sur mes objets ; c'est-à-dire bombabouse, et boule puante ( oui, peut importe que ce soit Moldu, ça restait quand même redoublement efficace) je les fourrais dans un sac que je balança par dessus mon épaule, avant d'aller rejoindre rapidement Leanny que j'avais laissé seule dans le couloir.

J'aimais bien cette fille, ce n'était pas une des élèves les plus douées de Poudlard – sauf en quidditch, elle était redoutable sur un balais - mais je trouvais qu'elle avait de la débrouille, et un certains don pour piéger les gens, ce qui faisait d'elle une très bonne camarade de connerie. Et puis au-delà de ça, je l'appréciais plus simplement. Elle était sympa. Je l'attrapai par l'épaule et la conduisis à travers le couloir jusqu'au tableau de la sorcière borgne.

« Voici un des passages secrets les moins connus de Poudlard.Il débouche directement dans la salle de potion. Voilà ce qu'on va faire : on l'emprunte, on piège la salle et le bureau, et puis après on revient ici par le même passage ok ? C'est rapide, mais ça devrait le faire. Et si jamais on entend du bruit, on détale, compris ? »

Je m'assurai qu'aucun Serdaigle ne traînait par là, avant de sortir ma baguette et de tapoter trois fois le cadre. Ce passage, c'était une ancienne septième année qui me l'avait montré il y a plusieurs années.. À l'époque nous étions partit voler des ingrédients dans la salle pour nous entraîner à la confection de potion. Si mes souvenirs étaient exacts, le passage débutait par un couloir assez étroit qui débouchait sur une volée d'escaliers, qui s'enfonçait profondément dans les entrailles du château, jusqu'à finir par un autre petit couloir, qui lui se terminait par une porte dissimulée dans une petite armoire vide. Je regardai le tableau pivoter dans un grincement avant d'adresser un petit sourire à Leanny.

«  Et voilà, j'espère que tu n'as pas peur du noir.. À toi l'honneur »

Et sur ce, je lui indiquais le couloir d'un geste de la main engageant. Que la partie commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Jeu 30 Oct - 17:05

 Leanny se demanda un instant si Naos tentait de la tuer avec son grand sourire. Un sourire restait un sourire pour Leanny, mais ça c'était avant qu'elle ne commence à apprécier certains garçons plus qu'elle ne le devrait. Elle comprenait à présent qu'un simple sourire pouvait vous figer sur place et faire battre votre cœur à une vitesse folle simplement pour la beauté de celui-ci.
 Naos accepta de l'aider avec enthousiasme tout en lui annonçant qu'il avait vu le prof de potion partir à Pré-au-Lard ce qui semblait être le bon moment pour faire leur coup. Il lui dit d'attendre avant qu'il n'aille chercher des affaires qui pourraient leur être utile. C'est ce qu'elle aimait bien chez lui également, dés qu'elle avait un piège à tendre, ce dernier l'accompagnait aussitôt.
 Lorsqu'elle fut seule, Leanny essaya de cacher sa nervosité et ce trop plein d'émotions. Ça craignait tellement d'avoir un coup de cœur pour quelqu'un. Elle se sentait stupide. Parfois elle le voyait dans un couloir et alors elle ne savait pas bien pourquoi, elle essayait de faire en sorte qu'il ne la voit pas en s'éloignant de lui comme si en ayant plus de distances entre eux, Naos aurait moins de chance de lire dans ses pensées. Ce qui était parfaitement stupide. Ce qui était le pire pour elle était de savoir que c'était arrivé comme par surprise. Elle le connaissait depuis longtemps, c'était un ami comme un autre pour elle et puis un jour il l'a simplement aidé à un devoirs. Et alors qu'il lui expliquait, elle s'était mise à prendre conscience de plus en plus de choses chez lui. Comme la couleur exact de ses yeux, la forme de ses lèvres, combien sa voix était plaisante à entendre ou encore combien il était intelligent. Et alors elle avait compris. Et ça avait été la panique totale dans son cerveau car cela ne signifiait qu'une chose : elle craquait pour lui. Bien évidemment elle n'en avait parlé à personne, sa fierté le lui interdisait. Elle avait déjà pensée à en parler à Ella qui lui donner souvent des conseils mais à chaque fois elle s'était défilée.
 Naos revint et sans un mot la prit par l'épaule pour la conduire jusqu'à la sorcière borgne. "Il me tient l'épaule... Ok Leanny calme toi" se dit-elle. Arrivés devant, Naos lui expliqua que c'était l'un des passages secrets de Poudlard les moins connus et ajouta que par ce chemin, ils arriveraient directement dans la salle de potion. Leanny eut un sourire amusé et dit au Serdaigle avec une voix de vielle fortunée vantarde:
- Sachez mon très cher ami que je connais ce passage depuis ma seconde année à Poudlard. D'ailleurs je n'ai toujours pas pardonné à mes frères d'avoir attendus cette année là pour me le montrer.
 Leanny connaissait la plupart des passages secrets de Poudlard grâce à ses deux grands frères. Elle les empruntait régulièrement et ce surtout lorsqu'elle avait un tour à jouer à quelqu'un. Lorsqu'il lui demanda si elle avait compris le plan la lionne répondit :
- Compris!
 Elle avait hâte de faire payer à ce professeur de potions toutes les mauvais notes qu'elle avait eu dans son cours. Même si bien évidement, c'était de sa faute à elle.
 Naos lui dit espérer qu'elle n'ait pas peur du noir. Leanny sortit sa baguette et ajouta :
- Au pire on a des baguettes. Autant nous en servir! Lumos!
 Une lumière apparut au bout de sa baguette magique et elle entra dans le passage secret avant d'attendre que son ami entre à son tour. Malheureusement, le couloir était étroit à son début ce qui n'excluait pas les contacts physiques entre eux, rien de mieux pour la rendre nerveuse. Elle fit tout son possible pour ne pas se mélanger les pieds mais deux fois elle failli s'étaler sur le sol.
- Il y a quoi dans ton sac au juste? lui demanda-t-elle alors qu'ils commençaient à emprunter les escaliers.
 Elle avait elle aussi emmener avec elle quelques articles de chez Zonko la boutique de farces et attrapes même si elle ignorait encore ce qu'ils allaient réellement faire au bureau de leur professeur. En général elle prévoyait ses plans mais aujourd'hui elle s'était dit qu'elle saurait une fois sur place. Ils n'étaient plus très loin à présent.


Dernière édition par Leanny A. Howell le Sam 1 Nov - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Sam 1 Nov - 21:00

J'attendis que Leanny s'engage dans le couloir sombre avant d'y pénétrer à mon tour, je m'assurai que le portrait se soit bien renfermé sur nous, puis j'adressai un petit sourire à la Gryffondor avant moi aussi de murmurer Lumos. Le passage était bien plus étroit que dans mes souvenirs ; il faut dire qu'à l'époque, je n'étais pas aussi grand que maintenant. Je devais faire bien attention, le moindre geste brusque, et ma tête viendrait heurter le plafond.

Le sol était glissant et par deux fois je dû rattraper Leanny qui manqua de s'étaler par terre. Sa maladresse m'arracha un petit rire : pas de moquerie bien sûr, moi aussi, je ne comptais plus le nombre de fois ou je m'étais étalé dans les couloirs de Poudlard.

Plus nous continuions notre chemin plus l'air devenait vif et frais, et je me félicitais d'avoir mis un pull ce matin. Alors que nous étions presque arrivés aux escaliers, Leanny me posa une question qui brisa le silence qui régnait dans le passage.

- Juste quelques Bombabouses qu'il me restait de l'année dernière et des boules puantes aussi. Les sorciers ont trop tendance à sous-estimer la qualité des farces Moldues. Elles me viennent tout droit d'un marchand de mon quartier à Londres. Et crois moi, l'odeur va rester pour des jours entiers ! Et toi ? Qu'est-ce que tu as emmené ?

Je voyais mal Leanny venir les mains dans les poches pour ce genre d'activité, et je ne doutais pas que la reine de la farce avait quelques bons tours dans son sac. Restait à voir ce qu'ont allait précisément faire.. Je n'y avais pas franchement réfléchi. Mais de toute façon, le but était simple : rendre l'endroit si invivable que les cours seraient suspendus pendant quelques jours. Par Merlin, parfois je me demandais si j'était vraiment fait pour être un Serdaigle. Les escaliers s'enfonçaient toujours plus profondément, à tel point que je n'aurais pas été étonné qu'on se fasse attaquer par une nuée de chauve souris. On ne devait plus être si loin à présent.

« Tu as une petite id... Attention ! »

Un trou béant se dessinait à la place d'une marche en marbre. J'attrapa Leanny par sa cape et la tirai vers moi pour qu'elle évite de tomber. Bon sang, à croire que tous les escaliers de Poudlard s'étaient passé le mot pour essayer de blesser les élèves. Je relâchai sa cape et regardai Leanny deux minutes, c'est que ce coup là m'avait surpris. Dans mes souvenirs, il y avait une marche à cet endroit précis.

« Tu vas bien ? Les Escaliers de Poudlards ont vraiment un problème! »

Après avoir respiré un bon coup, j'enjambai la marche avant de continuer de descendre les escaliers, plus vigilant cette fois. Il faisait franchement plus froid Maintenant. Et après quelques volées de marches supplémentaires, je distinguai la porte en bois qui débouchai sur le placard de la salle de potions.

« Tu te souviens du code Leanny ? Faut taper 3 fois le centre de la porte avec le bout de ta baguette. Allez, on y est presque ! »

Je posait mes mains sur ses épaules et la poussait gentiment, jubilant déjà intérieurement à l'idée d'enfin prendre ma vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Sam 1 Nov - 22:47

 Par deux fois, à cause de sa nervosité surement, Leanny manqua de tomber sur le sol et à chaque fois, Naos lui évita la chute. Elle lui en était reconnaissante et en même temps cela ne faisait qu’attiser le feu qu'elle ressentait au fond d'elle. Ces étranges émotions l'énervaient toujours plus car elle se sentait plus stupide et plus vulnérable. Comme le fait d'avoir oublier de s'habiller plus chaudement ce matin. Dans sa précipitation et son stress à l'idée de voir le beau blond, Leanny avait oublié que les passages secrets pouvaient être très frais. Cela était le cas pour celui qu'ils empruntaient.
 Lorsqu'elle demanda à Naos ce qu'il avait apporté avec lui il lui répondit qu'il avait apporté de simples bombabouses et des boules puantes. Leanny approuvait totalement ce choix qui malgré sa simplicité, donnait toujours de bons résultats. Elle aimait particulièrement le fait qu'il ait pris des farces de moldus.
- Enfin quelqu'un d'intelligent dans cette école! Les moldus sont bien plus malins que l'ont ne le croit. lui dit-elle très sérieusement avant d'ajouter : D'ailleurs ma mère en était une. Elle était boulangère. Crois-moi, il n'y avait rien de plus magique que les pâtisseries qu'elles nous cuisinaient!
 Alors Naos lui retourna la question, il lui demanda ce qu'elle avait apportée avec elle. Bien sûr il avait deviné qu'elle n'était pas venue les mains vides :
- Des trucs de chez Zonko. Comme leur nouveau truc qui donne des furoncles. Tu sais c'est comme un vernis que tu appliques sur n'importe quel objet et quand une personne pose le doigt dessus, sa main se recouvre tellement de furoncles qu'il est presque impossible de s'en servir. Je l'ai essayé cet été sur mon frère Jared, il m'en veut encore. Mais je ne regretterais jamais! C'est un souvenir merveilleux! ajouta-t-elle avec un faux air ému et en posant une main sur son cœur. J'attendais une bonne occasion pour m'en servir à nouveau! Ce jour est arrivé! conclut-elle en adressant à Naos un sourire plein de malice.
 Le garçon allait lui demander si elle avait d'autres idées en tête pour le piège à part le vernis quand Leanny se sentit tirée en arrière par le serdaigle qui avait remarqué un trou béant à la place d'une marche. Elle se retrouva contre le garçon qui la regarda droit dans les yeux pour savoir si elle allait bien. Sauf que, miséricorde! La jeune fille était tétanisée. Aussi près de Naos et surtout de son regard était comme avoir été la victime du sort pétrificus totalus. Comme la situation devenait franchement gênante, Leanny s'éclaircit la voix et tenta de marmonner quelque chose de cohérent :
- Heu be je, de ... Heu... Oui. Et Oui. Merci.
 Raté.
 Après avoir tenté de reprendre ses esprits, Leanny enjamba la marche manquante en faisant attention où elle posait ses pieds pour éviter un autre embarras catastrophique. Il avait beau faire encore plus froid, Leanny avait l'impression de brûler tant elle avait rougis des secondes auparavant. Elle fit en sorte de ne pas exposer son visage à la lumière des baguettes magiques pour éviter que Naos ne remarque cette couleur inhabituelle sur ses joues.
 Ils arrivèrent devant une porte par laquelle Leanny n'était jamais passée. Il faut dire que c'était bien la première fois qu'elle se rendait dans la salle de potion par ce chemin malgré les nombreuses années passées à Poudlard. Naos lui rappela comment ouvrir la porte en la poussant gentiment par les épaules. Inutile de préciser que les mains du jeune homme sur ses épaules, rendaient Leanny toute chose.
 A l'aide de sa baguette, elle tapa trois fois le centre de la porte qui s'ouvrit faiblement. La porte s'ouvrit et donnait sur le grand placard dans lequel traînaient quelques vieux manuels poussiéreux inutilisés depuis des années ainsi que des petits chaudrons en très mauvais état. Leanny s'était toujours demandé à quoi servait ce placard alors qu'il n'était pratiquement pas utilisé, maintenant elle comprenait. Elle ouvrit faiblement une des portes, assez pour vérifier si la salle était libre sans être aperçue. Jetant un coup d’œil par l'interstice, la gryffondor vérifia qu'il n'y avait bien personne tout en écoutant le moindre bruit. Elle fit un geste à Naos pour lui annoncer que la voie était libre et doucement elle poussa la porte avant d'entrer dans la salle. Elle jeta quelques coups d’œils autour d'elle pour examiner le bureau du professeur et demanda dans un chuchotement :
- On fait quoi maintenant? Déjà il nous faut trouver un objet que seul le prof' touche et qui n'est pas dangereux pour les furoncles mais après?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Mer 5 Nov - 22:46

Plus je regardai Leanny s'avancer vers le passage, plus je sentait la bonne vielle excitation me parcourir les veines. Même si j'avais toujours été un élève sérieux et appliqué, j'adorais la sensation que procuraient les coups fourrés. Et celui-ci s'annonçait particulièrement bien ; parfait même pour débuter l'année. Rien qu'avec la toutes les farces qu'on avait tous les deux apportés, la prochaine personne qui essaierait de rentrer dans la salle de Potion le regretterait amèrement.

Je suivis la gryffondor, attendant qu'elle me fasse un signe pour la rejoindre dans la salle. Je passai tant bien que mal dans le passage de l'armoire, me cognant légèrement la tête au passage. J'étais décidément bien trop grand pour ce genre d'aventure. L'endroit était désert : tant mieux, cela nous laisserait du temps pour commettre nos méfaits. J'entendis Leanny me demander discrètement ce qu'on allait faire.

«  Hmm.. » Un objet que seul le prof touche ?
Je m'approchai du bureau d'un pas léger. J'avais revetit l'attitude du Naos discret, capable de se faufiler partout sans se faire remarquer.
« Il a laissé sa plume et son encrier là, sinon, il a aussi laissé des copies d'élèves sur la table... Et après, on jètera les bombabouses et boules puantes, et on partira vite fait ! »

Enfin, dans le cas où on ne se faisait pas attraper.. Au fond je ne me faisais pas trop de soucis, Leanny et moi on avait de l'expérience dans le domaine, et puis des colles, ce ne serait ni la première, ni la dernière fois. Au pire on passerait nos Samedi à récurer des Chaudrons pendant un mois, rien de bien grave.

J'adressai un petit clin d'œil à Leanny, avant d'aller examiner plus longuement une armoire vers le fond de la salle. Peut être y trouverai-je des objets sympathiques à piéger... Non, juste des biblelots.  Au moins l'avantage, c'est qu'il faisait particulièrement chaud dans cette salle comparé aux couloirs glacial. Il fallait vraiment être fou – ou Serpentard -  pour aimer les cachots ; je me sentais bien plus à l'aise dans ma salle commune.

Je me retournais vers Leanny au moment où j'entendis un raclement, et des bruits distincts de pas résonner sur les dalles du couloirs. Le prof ne pouvait pas être revenu ici aussi vite: personne ne prendrait la peine d'aller se les geler jusqu'à pré-au-lard, pour ne pas passer quelques heures entières au village. Alors qui... Soudain, je compris rapidement. En un quart de seconde je fus au côté de Leanny et lui  murmura dans le creux de l'oreille, essayant d'être le plus discret possible.

« Leanny ! Le club de potions ! Ils utilisent la salle quand elle est libre ! »

Pour ma défense, je ne faisais pas partie du club.. Mais oublier de prendre en compte une donnée aussi basique, je me frappais presque de l'intérieur d'avoir été aussi bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Jeu 6 Nov - 20:51

 Naos proposa à Leanny de mettre le produit pour les furoncles sur la plume et l'encrier du professeur.
- Parfait. Comme ça ses deux mains seront recouvertes de furoncles et avec un peu de chance il fera tomber son encre sur des copies.
 Alors que Leanny cherchait le vernis à furoncles dans sa robe de sorcier, un souffle chaud vint lui chatouiller l'oreille et la voix de Naos, dans un murmure, la prévint que le club de potion arrivait. La plus grosse erreur que Naos ait pu faire car 1) le cœur de Leanny manqua de s'arrêter de battre et de 2) avec la surprise en plus, le corps de la jeune fille ne réagit pas comme il aurait du. Elle sursauta et ses bras partirent en vrille. Son coude frappa le ventre du blond pour qu'ensuite sa main atteigne le visage du garçon. Elle se retourna et mit ses mains sur sa bouche, les yeux ronds. Elle était horrifiée par ce qu'elle venait de faire.
- Oh je suis désolé! dit-elle tout bas.
 Elle entendit à son tour les pas dans le couloirs et entraîna, plus tendrement, Naos jusqu'à l'armoire pour le faire passer dans le passage secret. Rapidement et doucement, elle referma la porte de l'armoire puis celle du passage alors que des voix se faisaient entendre plus clairement dans la salle de potion.
 Une fois qu'ils furent éloignés de quelques mètres de la porte, pour éviter que les étudiants entendent leur voix, Leanny se tourna vers Naos et s'écria :
- Je suis terriblement désolé! Tu m'as fait peur! Je suis désolé, désolé! Je voulais pas! Je t'ai fait beaucoup mal? Oh je suis désolé!
 Elle avait d'autant plus peurs qu'elle avait pas mal de force dans les bras contrairement aux autres filles. Elle jouait souvent au poste de batteuse dans les matchs amicaux de Quidditch, poste qu'elle aimait autant que celui de poursuiveur.
- Tu veux que je t'emmène à l'infirmerie? Oh je suis désolé! Montres moi ton visage parce que ton nez a du prendre un sacré coup! dit-elle tout en prenant doucement le visage de Naos entre ses mains.
 Elle était en panique, si bien qu'elle ne se rendit pas compte de suite de ce qu'elle faisait. Alors elle prit conscience et enleva immédiatement ses mains du visage de Naos, devenant encore plus rouge qu'elle ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Sam 8 Nov - 17:43

J'avais été tellement omnibulé par l'arrivée du club de potion que j'avais complètement oublié à quel point je pouvais être discret et effrayant. De toutes les réactions possibles et imaginables, le coude que Leanny m'enfonça dans le ventre et la main qui vint me heurter le nez me surprirent comme jamais. Dans l'excès de la double douleur, j'eus un énorme sursaut avant de lâcher un flot de jurons. Ce n'était pas pour rien que Leanny était une si bonne poursuiveuse et batteuse, elle avait de la force. Tellement de force, que j'étais complètement sonné. Le coup dans l'estomac m'avait donné envie de vomir et celui au  nez m'avait fait tounrer la tête. Je portai automatiquement une main à mon visage pour essayer de le mettre en sécurité.

Étant batteur dans l'équipe de Serdaigle, je ne comptais plus le nombre de fois ou je m'étais mangé le sol du terrain, avec plus ou moins de dégâts. Alors quand ma main vint palper la bosse qui se formait sur mon nez, je compris immédiatement qu'il  devait être cassé. J'entendis à peine les excuses de Leanny qu'elle m'entraina vers le passage pour nous mettre à l'abri. Cette fois, sa poigne était douce, plus gentille. La pauvre, elle devait s'en vouloir, alors que bon, c'était un accident. Toute escapade connaît ses dangers !

Dès que nous eûmes pénétré assez loin dans le passage froid et sombre, elle se retourna vers moi et se répandit de nouveau en excuse. La tête entre mes mains, je ne lui répondis pas tout de suite. Je ne lui en voulais pas du tout, c'est vrai que j'avais été bête de la surprendre ainsi. Et puis le plus important, c'était que nous ne nous sommes pas faits attraper. Même si à ma grande déception, nous n'avions pas du tout réussi à piéger le bureau comme prévu.

J'enlevai mes mains de mon visage, constatant au passage que mon nez s'était mis à saigner ; pas de doute, il était décidément bien cassé. En face de moi, Leanny semblait réellement s'en vouloir, pas étonnant, elle m'avait bien amoché. Elle porta ses mains à mon visage et me demanda de lui montrer lui montrer l'étendu des dégâts. Quand ses doigts effleurèrent mes joues, je sentis un long frisson me parcourir l'échine. Leanny enleva ses mains tout de suite après, comme si je l'avais brûlé et se mit à rougir comme jamais. Je regardais ses yeux sombres dans l'obscurité, nous étions anormalement proches, même trop. Je sentais mon cœur battre à une vitesse folle. Mais bordel ? Qu'est-ce qui m'arrivait ? Le coup avait été bien plus fort que je ne le pensais ou quoi ?

J'en tremblais presque, de savoir qu'elle était là, si prés de moi. Leanny était mon amie, une très bonne amie avec qui j'aimais passer du temps. Pourquoi je m'emballais comme ça pour rien ? C'était juste un geste de panique. Elle m'avait frappé accidentellement et avait eu peur, rien de plus !

«  Non.. Euh ne t'inquiète pas, j'ai déjà vécu pire.. Juste, lance moi un Episkey.. Si l'infirmière me voit encore avec un nez cassé, elle risque de ne plus vouloir me laisser jouer en tant que Batteur »

J'avais articulé ces mots en essayant de détendre l'atmosphère plus qu'électrique. Mais là, devant le visage de mon amie, je ne pus m'en empêcher. Mes deux mains se posèrent sur ses épaules et je la fixai droit dans les yeux.

« C'est pas grave au fait.. Je ne t'en veux pas, hein ! »

Je laissai mes mains plus longtemps que voulu sur ses épaules avant de m'écarter doucement. Par Merlin, c'était quoi ce gros délire. Leanny m'avait juste frappé. Juste frapper. C'était mon amie et rien de plus. Reprends-toi Naos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Dim 9 Nov - 11:06

 Lorsque Leanny vit du sang couler en abondance du nez de Naos, l'horreur s'aggrandit au fond d'elle. Elle n'avait déjà pas beaucoup de chances avec le garçon alors maintenant qu'elle lui avait cassé le nez, ses chances devenaient nulles. Quel idiot tomberait sous le charme d'une fille qui lui aurait cassé le nez? "En matière de drague il y a mieux" pensa la gryffondor avec exaspération. Elle commençait à croire qu'elle était un danger public. Elle avait déjà cassée le bras d'un de ses frères à cause d'un cognard qu'elle avait lancée mais c'était au Quidditch!
 Lorsque Leanny avait prit le visage de Naos entre ses mains celui-ci avait frémi. "Mince, il doit avoir encore plus mal que je ne le pensais!" Après qu'elle eut enlevée ses mains subitement du visage du beau blond, ses joues se mirent à brûler et elle savait que le serdaigle pouvait très bien s'en apercevoir grâce à la lumière de leurs baguettes ce qui ne faisait qu'amplifier le malaise qu'elle ressentait. Ils était très proches physiquement dans ce tunnel mais il y avait une mystérieuse connexion qui les rapprochait au delà du physique.
 Leanny était d'autant plus perturbée par le fait que Naos était absolument irrésistible avec le visage en sang. C'était absolument idiot mais la jeune fille se sentait défaillir toujours plus. Elle détestait ces stupides lois de la nature qui rendaient un être humain encore plus sexy dans certaines situations. Elle avait connu plusieurs de ses situations en présence de Naos. La première? Naos en tenue de Quidditch. Certains paraissaient idiot portant cet accoutrement mais le serdaigle pas du tout. Naos en tenue de Quidditch, une batte à la main et mouillé par la pluie? Défaillance totale. Et maintenant ceci. Bien sûr, Leanny trouvait cela beaucoup moins sexy quand elle se rappelait que c'était elle qui l'avait mis dans cet état.
 Leanny fut soulagée que Naos reprenne la parole car elle sentait ses jambes qui perdaient de plus en plus d'énergie du fait de cette ambiance plus que pesante. Le garçon ne lui en voulait pas ce qui la rassurait un peu même si elle avait du mal à le croire car peu de monde aurait pardonné de tels coups. Il lui demanda de lui lancer un episkey pour éviter de s'attirer les foudres de l'infirmière encore une fois à cause d'un nez cassé. La jeune fille eut un petit rire nerveux et éteignit la lumière de sa baguette.
- Tu as de la chance. Ce sort est ma spécialité. J'arrête pas de me casser tout et n'importe quoi. Je me suis cassé le nez deux fois, foulé et déboîté les poignets je ne sais combien de fois, fouler le pied gauche en oubliant pas de me casser un des doigts du pied et pleins d'autres trucs encore. Je crois que le pire c'est quand je me suis cassé la clavicule, ça avait fait très très mal. Ah et une fois j'ai cassé le bras d'un de mes frères au Quidditch. Bref. Je suis un danger public. Je suis sincèrement désolé!
 Leanny se demandait bien pourquoi elle lui avait dit ça. Il était clair qu'il allait l'éviter à l'avenir!
 Avant qu'elle ne lance son sort, Naos posa ses mains sur les épaules de la jeune fille qui se pétrifiait une nouvelle fois, chose à laquelle elle semblait s'habituée même si elle haïssait cela. Il lui assura qu'il ne lui en voulait pas. Il laissa quelques secondes ses mains sur les épaules de Leanny sans rien dire de plus puis s'écarta, près à retrouver un nez normal.
 Leanny se concentra et pointa le nez de Naos avec sa baguette. Elle avait lancé ce sort tellement de fois qu'elle savait qu'il n'y avait aucun moyens pour qu'elle ne le rate.
- Episkey.
 Le nez de Naos se remit en place. Son nez allait saigner encore quelques minutes mais elle n'avait rien pour cela alors elle leva à nouveau sa baguette et lança un accio pour qu'une petite serviette vienne à elle. Après quelques secondes d'attente, une serviette apparut sans le noir, la lumière de la baguette de Naos se reflétant dessus, et atterrit dans la main de Leanny qui l'attrapa au vol. Tout doucement elle mit la serviette en dessous du nez de Naos pour stopper l'écoulement du sang. Elle ne put s'empêcher d'écarter une mèche blonde du garçon qui tombait devant ses yeux. Puis, encore une fois, elle se rendit compte de son geste et donc laissa à Naos le soin de s'occuper de lui-même. Elle s'écarta de quelques pas pour se calmer et regarda autour d'elle. Soudain elle se mit à rire. Elle se tourna vers le serdaigle et lui dit :
- Ce couloir est déjà effrayant alors t'imagines la tête de ceux qui s'y aventureront et verront ton sang sur le sol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Mer 12 Nov - 17:43

Savoir que Leanny était une habituée du sort me rassura un peu. Je n'avais pas spécialement envie de me faire défigurer le visage,mais je lui faisais confiance;  d'une manière qui me surprenait un peu d'ailleurs. Je n'avais jamais été le genre de personne à croire les autres. Mais Leanny... C'était différent, je me sentais bien avec elle, plus proche qu'avec la plupart des gens. C'était différent, je me sentais bien avec elle, plus proche qu'avec la plupart des gens. Un sacré palmarès ! Remarque, je n'avais pas grand-chose à dire étant une catastrophe ambulante, je devais m'être brisé la moitié des os du corps..

Elle se para d'une moue concentrée et me lança le sort. La désagréable sensation si caractéristique du sort se fit sentir, mais a mon grand soulagement mon nez se remit en place sans me faire très mal. Et un problème de réglé! Même si le sang qui s'écoulait encore de mes narines était un peu gênant et pas franchement sexy. Je me sentais presque embarrassé que Leanny me voit comme ça. Mes yeux s'attardèrent sur la silhouette de mon amie tandis qu'elle lançait un accio.

Je la détaillais tandis qu'elle me tournait le dos, je ne l'avais jamais vraiment regardé auparavant. Depuis notre première rencontre, je pensais qu'elle était une jolie fille. Mais maintenant, alors que nous nous trouvions dans un couloir sombre et lugubre, que mon nez pissait le sang, je me rendais compte que je m'étais trompé. Elle était belle. Leanny n'avait pas besoin de faire semblant comme le faisait tant d'autres. La sincérité de son regard et son sourire plein de vie parlaient d'eux- même. Et ça, il m'avait fallu un bon coup-de-poing dans le nez pour m'en rendre compte. Parfois, je me désespérais moi-même.

Quand elle se retourna vers moi, mes yeux se baissèrent vers le sol, espérant qu'elle n'avait pas remarqué mon étrange examen. Elle glissa une serviette sous mon nez, alors que paralysé, je restais le dos contre le mur, le cœur battant. Je déconnais complètement aujourd'hui. Puis en un éclair, sa main vint écarter une des mèches qui tombaient devant mes yeux. Je plongeai immédiatement mon regard dans le sien, et ma main attrapa la sienne en instant. Je restais figé un quart de seconde avant de la lâcher : elle m'avait complètement surpris.Pourquoi j'avais fait ça ? Aujourd'hui n'était pas ma journée ; Nous étions amis ! De bons amis, des camarades ! Qu'est ce qui se passait ?

Je m'occupai de mon nez le mieux que je pouvais tout en essayant de me dire que la tension et la gêne entre nous n'existait pas. Elle avait du juste vouloir s'assurer que j'allais bien, et pas autre chose.Elle s'écarta de moi et je m'en voulus d'être aussi bête. Je soupirai calmement, et me maudissais intérieurement.Cette expédition avait vraiment foiré.

Le rire clair de Leanny sonna alors à mes oreilles et je regardai dans sa direction. Elle n'avait pas l'air de m'en vouloir d'être aussi étrange aujourd'hui.  La remarque qui sortit de sa bouche me redonna un grand sourire et je me mis à rire aussi.

« Heureusement que Deniger n'est pas là, tu imagines la tête qu'il aurait faite en nous voyant là toi et moi avec du sang partout ?' »

Soudainement, l'atmosphère me paraissait plus légère, comme si la tension s'était envolée d'un coup. Il me semblait même que le sang avait arrêté de couler de mon nez. Je me mis à sourire de ma propre bêtise... Mon dos glissa contre le mur et je me laissai tomber sur le sol. J'avais tout de même eu ce que je voulais :  une aventure, avec plein de sensations.. Peut-être même trop. Et tout en glissant un regard à Leanny, je commençais à comprendre que ce serait une année assez spéciale.

« Bon honnêtement, je ressemble à quoi ? Je ne peux pas sortir en ayant l'air de mettre prit un cognard dans le nez... Sans offense »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Dim 16 Nov - 15:52

Leanny n'avait jamais compris le fait que certaines personnes pouvaient être incroyablement attirées par les mains. Ce n'était que des mains et puis l'on ne pouvait pas dire que c'était là deux membres du corps humains auxquels on prenait extrêmement soin. Mais alors que sa main fut dans celle de Naos le temps de quelques secondes, Leanny se sentit défaillir. Traînant plus particulièrement avec des garçons, Leanny avait déjà tenu les mains de ses amis quand ils se bagarraient ou se chamaillaient. Cela ne lui avait jamais rien fait. Maintenant elle comprenait. Et cela faisait toute la différence. Quand elle s'écarta de Naos elle prit la main qu'il avait précédemment tenu comme si elle recherchait la sensation qu'elle avait sentie. Les mains de Naos lui semblèrent tout d'un coup incroyablement belles, masculines, sexy. Elle n'avait qu'une envie : enlacer ses doigts à ceux de Naos. La lionne se mordit la langue pour se forcer à penser à autre chose.
 Mais que voulait dire ce geste de la part de Naos? Avait-il tenté de la stopper? Peut-être ne supportait-il pas que l'on lui touche les cheveux? La gryffondor se sentit honteuse et stupide. Elle n'aurait pas été devant lui qu'elle se serait donné une tape sur la tête. Heureusement qu'elle trouva de quoi détendre l'atmosphère grâce à son imaginaire malicieux. Naos rit avec elle à propos du sang dans ce couloir lugubre. Il lui parla de la réaction que Deniger, leur professeur de métamorphose, aurait s'il les voyait ainsi. La lionne fit une grimace à l'entente de ce nom avant de reprendre sur le même ton :
- Argh, il m'aurait collé 10 heures de colles. Et encore je suis gentille. Il me hait! Toi par contre il t'aurait serré dans ses bras comme un nounours et t'aurait porté à l'infirmerie comme un marié porterait sa femme à leur nuit de noce.
 Leanny rit puis une idée lui vint en tête, affreuses certes, mais drôle.
- T'imagines il est gay? Ça se trouve il craque complètement pour toi!
 Cela pouvait très bien être possible maintenant que Leanny y pensait. Mais cela la dégouttait. Qui voudrait de Deniger? A part le physique qu'est-ce qu'il avait comme qualités? Elle lui en trouvait une et encore elle n'était pas sûre que cela pu être considéré comme une qualité : il devenait un gros nounours avec ceux qu'il adorait.
 Naos s'assit sur le sol et lui demanda s'il n'était pas dans un trop mauvais état avant de comparer Leanny à un cognard ce qui la fit rire.
- Ne t'inquiètes pas. Quand je serais une grande joueuse de Quidditch, professionnelle j'entend car il est évident que je suis la meilleure à Poudlard, dit-elle en prenant un faux air sérieux qui laissait deviner la blague, on m'appellera le cognard.
 Elle lui sourit puis s'assit à son tour à côté de lui.
- Et t'inquiètes pas pour ton physique, ton nez est comme avant et quand les quelques traces de sang auront disparus tu seras comme neuf. Bon après tu peux garder le sang si tu veux t'assurer que les filles trouvent cela sexy.
 Car oui, Naos était très sexy couverts de sang.
 Elle réfléchit à leur piège qui était tombé à l'eau. Cela l'embêtait de demander ça une nouvelle fois à son ami après ce qui était arrivé mais elle le fit quand même, la vengeance l'attirant toujours.
- Dis... Ça te dérange si on retente de piéger le bureau du prof? On pourrait faire une diversion dans les cachots qui attirerait le club de potion en dehors de la salle assez longtemps pour faire le carnage. Mais si tu veux plus je peux comprendre t'inquiètes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Dim 23 Nov - 13:00

J'adorais l'humour de Leanny, vraiment. Mais Deniger gay .. C'était plus terrifiant pour moi qu'autre chose, j'avais déjà bien trop souvent pensé à l'idée qu'il était peut-être attiré par moi. Et ça me dégoutait profondément. Vraiment beaucoup. Je souris et rigolai nerveusement avant de secouer la tête et de changer le sujet. Leanny avait beau blaguer sur son avenir de grande joueuse de Quidditch, je ne doutais pas un seul moment que quelqu'un d'aussi douée qu'elle deviendrait un jour une grande joueuse. Elle me rassura sur l'état de mon nez, et je ne pus m'empêcher de lui adresser un sourire malicieux sur sa remarque à propos du sang qui me couvrait le visage et des filles. Malheureusement, en ce moment je ne pensais qu'à une seule personne en particulier, qui se tenait à moins de quelques mètres de moi. Et j'étais plutôt certain qu'elle m’appréciait juste comme un ami.

J'essayai d'essuyer les traces rougeâtres qui couvraient mon visage, quand Leanny me redemanda de piéger la salle avec elle. Avec tout ça, j'en avais presque oublié notre échec, et sans aucune hésitation la réponse s'imposait à moi . Comme si nous allions laisser le prof de potions s'en tirer aussi facilement ; personne n'échappe à la vengeance de Leanny et Naos !

« Bien sûr que oui ! Ce n'est pas un nez cassé qui va me décourager ! » Je réfléchis quelques instants pour trouver une diversion satisfaisante, avant de me lever d'un bond et me coller devant Leanny. « Je sais ! Je vais jeter un sortilège Patronus pour aller mettre le bordel dans le couloirs, une fois que tout le club de potions sera sortit de la salle, toi et moi on y entrera, tu piègeras les affaires du prof rapidement, tandis que je bloquerais la porte, et après on se tire vite fait bien fait ! Ok ? »

D'un seul coup, le Naos peut sûr de lui venait de s'effacer pour le Naos farceur. Dans ma tête, je voyais déjà tout le plan défilé et cherchais les moindres failles qui pourraient nous conduire à notre perte. Mais si tout était exécuté dans le détail et la maitrise, aucune chance que ça foire. Je m'avançai devant Leanny, m'approchant des escaliers pour lancer mon sortilège. En plus d'être dur, je ne l'avais jamais jeté devant quelqu'un de toute ma vie. La nervosité s'insinuait en moi à l'idée que je puisse rater ce sortilège devant Leanny.. Je ne voulais pas passer pour idiot total devant elle.

Le souvenir le plus heureux ? Je me concentrai sur l'orphelinat où j'avais grandi, sur l'odeur de la mer, sur la foire ambulante qui passait chaque automne. Je me concentrai sur moi et Jude courant dans les rues à la recherche d'un nouveau monde. Ce n'était pas un souvenir en particulier, s'était plutôt une atmosphère, mon enfance. Je murmurai «  spero partonum » et la légère brume qui s'échappait de ma baguette se transforma en une majestueuse panthère des Neiges qui s'enfuit en trois bonds dans l'escalier. Je me retournai vers Leanny un énorme sourire peint sur mon visage. C'était toujours aussi jouissif de réussir un sort aussi compliqué.

J'attrapai encore une fois Leanny par la main sans vraiment y penser, et la conduisit près de la porte du passage. Ce n'est qu'arrivé là que je la lâchai, presque à regret, me figeant dans mon idiotie. D'une certaine manière, tenir la main de Leanny me semblait si naturelle que ça avait été un réflexe. Je secouai la tête, m'agaçant moi-même, avant de relever brusquement la tête et de coller mon oreille a la porte en bois.

« Je crois avoir entendu un bruit... Tu penses qu'on peut y aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Je ressemble beaucoup à : Naomi Scott la magnifique
Points : 265
Parchemins rendus : 1716

Alohomora !

Who I'm I
Chocogrenouilles: 0
Rps en cours:
Cours et clubs:



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos Ven 28 Nov - 8:29

 Certains auraient pu être de mauvaise humeur après un nez cassé. D'autres auraient eu peur de voir arriver d'autres désastres. Mais pas Naos. Celui-ci était partant pour essayer de piéger le bureau du professeur à nouveau. Une autre chose que Leanny aimait beaucoup chez lui. Ils allaient toujours au bout de leur plan et jusqu'ici, chaque pièges qu'ils avaient tendus à quelqu'un avaient été des succès. Jamais ils ne s'étaient fait prendre ce dont ils pouvaient se vanter. Cependant, une ou plusieurs heures de colles en compagnie du serdaigle n'aurait certainement pas déplu à la gryffondor. Cette idée était tellement alléchante qu'elle pensa un instant faire en sorte de se faire prendre pour se retrouver de nouvelles heures seule avec lui. Elle chassa rapidement cette idée. Elle avait une réputation à tenir et elle n'allait pas laisser le professeur de potion s'en sortir aussi facilement. De plus, elle aurait certainement déçu Naos. Elle observa ce dernier alors qu'il produisait un patronus après quelques secondes de concentration. Un grand sourire fit son apparition sur le visage de Leanny lorsqu'elle vit une belle panthère des neiges apparaître avant de s'en aller par l'escalier. La gryffondor avait toujours adoré voir les gens lancer des patronus, malheureusement ce n'était pas une chose qui arrivait souvent de par la difficulté du sort. Elle sourit en retour à Naos et le félicita.
- Bien joué! C'est mieux que ce soit toi qui l'ai lancé parce que mon patronus est trop reconnaissable. Tu connais beaucoup de gens qui ont un lémurien comme patronus? lui demanda-t-elle en riant.
 Lorsqu'elle avait lancé un patronus pour la première fois, Leanny était avec des amis avec lesquels elle s'entraînait. Après avoir réfléchit aux souvenirs les plus heureux qu'elle avait, les moments partagées avec sa mère, la sixième année avait produit son tout premier patronus et avait découvert l'animal qui le représentait. Un lémurien. Tous avait rit, même elle. Mais ce singe, aussi drôle fut il à sauter partout, avait quelque chose d'émouvant aux yeux de la jeune fille. En effet, sa mère la surnommait ainsi, son "petit lémurien". S'arrachant à ses souvenirs, Leanny se demanda ce à quoi avait bien pu pensé Naos pour produire un tel sort.
 Soudain, sans qu'elle ne s'y attende, le garçon lui prit la main et les emmena en direction de la porte du passage. Le cœur de Leanny s'affola et le temps d'un instant elle se demanda même où elle se trouvait. Elle aimait sentir la main de Naos dans la sienne et elle aurait tout donner pour avoir plus souvent ce plaisir. Elle ne savait pas pourquoi il lui avait pris la main. Surement était-ce un simple geste de la part de Naos (bien qu'elle douta qu'il prit la main de chacun de ses amis). Sans qu'elle ne s'en rende compte, elle caressa la main du blondinet avec son pouce. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle stoppa immédiatement ce geste et se sentit stupide. Ce sentiment de stupidité ne fit qu'empirer lorsque Naos lui lâcha la main et secoua la tête. "Oh merde, il regrette de m'avoir pris la main parce qu'il croit que je craque complètement pour lui du coup! Ce qui est le cas mais il ne doit pas le savoir! Et maintenant il cherche un moyen pour me le dire sans me blesser. Stupide, stupide, stupide!" s'affola-t-elle dans son esprit. Elle était tellement confuse qu'elle ne comprit pas ce que Naos venait de lui dire, l'oreille collée contre la porte. Elle s'imagina qu'il lui disait qu'ils pouvaient y aller. Elle ouvrit la porte précipitamment, cherchant un moyen d'oublier son sentiment de stupidité, se prit les pieds dans les petits chaudrons de l'armoire et s'étala contre la porte qui s'ouvrit sous son poids. Elle atterrit sur le côté et sentit une grande douleur sur le coup.
- Aie! s'exclama la jeune fille à cause de la douleur dans son dos et à sa main gauche qui avait supportée tout son poids. Ah je crois avoir compris ce que tu me demandais. Si on pouvait y aller c'est ça? Ba oui on peut.
 En effet, la salle était vide, Naos s'empressa de fermer la porte à clé. Leanny se releva, "répara" son poignet qui venait une nouvelle fois de se déboîter, puis commença le carnage. Minutieusement, elle posa du vernis à furoncles sur les affaires du professeur. Ensuite, ils lâchèrent toutes les boules puantes et bombabouses qu'ils avaient sur eux dans la salle. Ils partirent très rapidement, lors-qu’eux même n'arrivaient plus à respirer en raison de l'odeur fétide de la salle de potion. Ils retournèrent dans le passage secret, le sourire aux lèvres.
- Mission réussie! Bon il y aura eu un nez cassé et un poignet déboîté mais ça en valait la peine!
 Et puis, Leanny avait pu passer un moment seule avec Naos ce qui avait été la meilleure chose de l'histoire. C'était même à regret qu'elle voyait leur mission s'arrêtait là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »




Alohomora !



MessageSujet: Re: Que justice soit faite! | Naos

Revenir en haut Aller en bas

Que justice soit faite! | Naos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Que justice soit faite !
» Que sa volonté soit faite.
» Que la volonté du Solstice soit faite.
» La justice de Raphael [Terminé]
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❥ Riddikulus  :: Chez les Moldus :: Pensine :: Topics terminés-