AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Invité »
Invité

avatar



Alohomora !



MessageSujet: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Jeu 13 Nov - 11:48


    Nuit sombre, insomnie, cachet, feuille, carton, tabac et autres agréments. Routine interminable d'une vie longue à en mourir. Je fais toujours les mêmes choses, je ressens toujours les mêmes sensations, les gens sont toujours les mêmes, la vie est toujours aussi morne et jamais une lumière ne vient éveiller mes journées. Je m'ennuie. Pourtant, aujourd'hui, adossée contre cet arbre, je me sens un peu mieux. Seule. Mais seule sans mes vices. Seule avec pour tout objet autour de moi ; un carnet et une plume. Bizarrement, je pensais que toutes mes drogues et addictions me faisaient du bien, me rendais un peu plus libre. Au contraire. C'est maintenant, que je me sens vivante. Tous mes sens, contrairement à d'habitude, sont aptes et conscient du monde autour. Sans hallucinations, mes jambes ne tanguent pas quand je les soulève du sol. Et mieux encore, je peux tourner rapidement la tête sans avoir les neurones qui dansent la polka. Je trouve presque cela agréable. Mais ce genre de moment ne dure toujours qu'un temps. D'ailleurs, pour commencer, je sors de ma poche du tabac. C'est un truc moldu qui se fume. Un mec m'a refiler ça en deuxième année dans l'allée des embrumes. L'effet n'est pas très important. En fait, ça devient juste addictif, mais sur le moment, c'est paisible. Je n'en prends que de temps en temps mais à ce que le vendeur m'a dit, les moldus peuvent en fumer jusqu'à 30 par heure.  Ils sont vraiment fous !En fait, j'aime bien les trucs sans magie. Ils sont super ingénieux en vrai, par exemple, pour allumer leur tabac (j'ai cru comprendre que ça s'appelait une clote, ou ploque, je sais pas trop), ils utilisent un truc fantastique ! C'est un allumoir de feu. Du moins je surnomme ça comme ça. Ils mettent du feu dans une boîte et avec une petite roue ça le sort de sa boîte. En pensant à cela, je mets ma main dans ma poche pour sortir le mien. Je savais l'utiliser comme un chef maintenant, plus besoin de baguette. J'allume donc la bête et ferme délicatement les yeux. Me sentant, pour une fois, pas si mal que ça. Ensuite, j'attrape le carnet posé à côté de moi et commence à lire le conte moldu qu'il contient à haute voix. De toute manière, personne ne pouvait m'entendre. A cette heure là, impossible que quelqu'un soit encore dans le parc. Dans un murmure,je contais l'histoire fabuleuse d'une certaine Alice, tombée dans un monde parallèle avec des lapins en retard, des chats flippants et un chapelier fou. Puis, brusquement, j'entends un craquement dans l'herbe. Automatiquement, j’éteins ma ploque et  la jette un peu plus loin. D'un geste brutal, je me retourne activement vers l'endoit ou le son a été émis. Je me calme en voyant le visage de l’intéressé. Naos. Un serdaigle, intelligent et cultivé. Une fois son visage aperçu, je détourne le regard et reprends ma ploque pour la rallumer.  Après un moment de silence, les yeux rivés devant moi, j'annonce d'une voix des plus impassible : « ça fait longtemps que tu m'espionnes ? T'es amoureux, c'est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Dim 16 Nov - 12:17

Les couvertures me collaient à la peau, je me retournais inlassablement pour trouver le sommeil, mais en vain. Tous mes sens étaient parfaitement en éveil, seul mon esprit était vraiment fatigué. J'écoutais les ronflements de Priam, j'entendais les ronronnements de Merlin, roulé en boule à mes pieds. Le regard fixé au plafond, je me sentais si éveillé que je ne pouvais pas rester une seconde de plus immobile. Balançant mes jambes hors de mon lit, j'enfilais un sweat-shirt et un vieux jean avant de quitter le dortoir à pas de loup.

Ou j'allais ? Aucune idée. Je sentais juste en moi le désir profond de me changer les idées, d'évacuer le trop de sensations qui m'assaillaient ce soir. Les souvenirs s'entrechoquaient dans ma tête à mesure que mes pieds nus frôlaient les moquettes des couloirs... Que se passait-il entre Leanny et moi ? Pourquoi Deniger était aussi étrange ? Comment allait Anna depuis les vacances d'été ? Je ne savais pas ou j'allais, je marchais, juste pour le besoin de marcher.

Puis je pris une décision d'un coup : ce soir, je ferai un truc fou, un truc mémorable. Personne ne me verrait à cette heure-ci. Et demain, je retournerais en cours comme si rien ne s'était passé. Le pas rapide, je dévalai les escaliers avec la discrétion que j'avais acquis au fil des années. Par chance, il n'y avait ni concierge, ni Peeve en vue. J'eus vite fait de me retrouver dans l'air frais du parc.

Je marchai dans le parc quelque instant, j'errai, frôlant la cime des arbres, observant le calme sombre de la forêt interdite, et le repos menaçant du lac. C'était si tranquille, si parfaitement calme. J'avais presque envie de me laisser tomber dans l'herbe, et de me perdre dans l'obscurité.. Quel sentimental, je faisais.

Quand soudain une voix vint percer la clarté de la nuit. Je fronçai les sourcils et me dirigeai  d'un pas rapide vers la source du dérangement. Qui pouvais bien être debout à cette heure-ci ? Il s'agissait d'une voix féminine, profonde, qui racontait un conte que je ne connaissais que trop bien : Alice aux pays des merveilles. Intéressant. Bon nombre de sorciers ne connaissait rien aux contes moldus. Je m'approchai encore, et sentis une odeur écœurante que je n'avais pas reniflée depuis longtemps; Le tabac. Alors j'eus un déclic en voyant les cheveux bruns. Il n'y avait pas beaucoup de jeune fille brune fumant dans Poudlard, surtout avec un briquet. Lux sans aucun doute. J'allais me détourner et reprendre mon chemin, ça ne m'intéressait pas tant que ça de connaître les activités nocturnes de Lux. Mais comme toujours dans les mauvais moments, mon pied se posa sur une branche qui craqua bruyamment.

Elle se retourna vers moi, ralluma sa cigarette avec un briquet. J'étais repéré. Puis elle ouvrit la bouche et son sarcasme se fit entendre, aussi froid que la nuit. Je ne pus m'empêcher un petit rictus. Lux avait toujours l'air revêche,sombre, secrète.. Froide. Mais au fond, je n'arrivait pas à dire qui elle était.

« Je ne t'espionne pas, je me baladais juste... Et non, je ne crois pas. Tu sais que si tu te fais attraper en train de fumer dans le parc, tu pourrais avoir des problèmes Lux ? Après, je dis ça... Mais tu fais ce que tu veux »


J'avançais de quelque pas et vînt m'asseoir devant elle, il avait suffit qu'elle ouvre la bouche pour m'intriguer.. Et comme toujours quand on m'intriguait, eh bien, on n'était pas prêt de se débarrasser de moi.

«  Alors.. Qu'est-ce que tu fais dans le parc à cette heure-ci ?.. À part fumer ta clope évidemment »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité »
Invité

avatar



Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Lun 17 Nov - 15:36

    Je crois n'avoir jamais parler à Naos avant ce soir là. Cette rencontre fortuite en plein de milieu de la nuit était réellement étrange. Pourquoi était-il debout ? Et pourquoi venait-il dans le parc ? Je pensais sérieusement que j'étais la seule à faire ce genre de chose. Mais il posa les questions avant que je ne puisse le faire. Je prendrai la prochaine manche, peut importe. Il commença tout d'abord par me rappeler que fumer dans le parc était interdit. J'ai trouvé cela un peu ironique.

    « Tu sais que si tu te fais attraper dans le parc après minuit, tu pourrais avoir des problèmes, Naos ? Après je dis ça.. Tu fais ce que tu veux. »

    J'avais repris le même schéma que lui, presque la même intonation, pour accentuer le côté irréel de sa question. Nous étions tous les deux dans l'interdit, cigarette ou pas. Puis, par grande surprise, il ne partit pas suite à ma remarque peu agréable. Au contraire, il vint même s’asseoir devant moi. Quelqu'un osait donc me parler sans avoir peur que je lui refourgue de la drogue ou que je commence à parler de sexe. Chose qui, ce dit en passant, je me plais à faire pour me débarrasser des indésirables. De toute évidence, Naos n'était pas assez stupide pour croire que mes discussions se limitaient à cela. Il allait bien finir par fuir de toute façon, avec ou sans ça.

    « Insomnie. Les examens doivent me stresser. »

    Dis-je ironiquement. Tout le monde sait que mes épreuves de fin d'année ne m'importaient pas. C'était une façon de détourner la question. Je n'allais pas lui dire que je lisais des romans moldus pour le plaisir en plein milieu de la nuit. Même si c'était vrai, cela paraissait improbable.  

    « Mais toi. Qu'est-ce que tu fais là, c'est pas normal. »

    Je pris une bouffée de ma ploque et rangeai le livre dans mon sac d'un geste précis, même dans cette nuit noir. Toujours aussi impassible, mon visage semblait pourtant un petit peu intéressée par ce qu'il allait pouvoir me répondre.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Dim 23 Nov - 17:28

Je ne répondis pas quand Lux reprit mon conseil avec sa propre touche d'ironie, je secoua la tête n'ayant rien de plus à ajouter. Bien sûr que si on m'attrapait là, je risquai gros. Mais contrairement a Lux, je n'étais ni en possession de substance illégale, ni dans une position vraiment compromettante. Si Deniger m'attrapai là maintenant, je n'aurais pas vraiment de mal à m'en sortir. À vrai dire, le corps professoral m'aimait bien, alors à partir de là, pas de gros soucis à se faire.

Pour lux, je savais que c'était différent. Elle n'était pas vraiment aimée des professeurs ni des élèves à ce que j'avais pu constater. Autant dire que si elle se faisait chopper maintenant, je ne donnais pas cher de sa peau. Mais après tout, elle était assez grande pour faire ce qu'elle voulait. Lux m'intriguait dans le sens ou personne ne semblait proche d'elle. Sa réponse à ma question me fit tiquer et je levai un sourcil. Elle jouait  encore la carte de l'ironie sans aucun doute. Si elle ne voulait pas me répondre ou me parler, alors pourquoi ne me virait-elle pas à grand coup de sortilèges ?

«  Stréssée par les exams ? Tu sais qu'on est en début d'année quand même. »

J'avais préféré ne pas rentré dans son petit jeu, les discussions stériles avaient tendance à me fatiguer plus qu'autres choses. Elle me retourna la question, qui me fit bien rire. Pas normal que je me balade dans le parc a minuit passé. Elle me connaissait mal comme la plupart. L'étiquette du Serdaigle n'était pas des plus légère.

« Insomnie aussi, j'avais besoin de prendre l'air ! Si par pas normal, tu supposes que je devrais être dans mon lit comme le gentil petit serdaigle que je suis.. Alors tu te trompes. Tu n'es certainement pas la seule à enfreindre les règlements de temps en temps. »

Et comme pour appuyer ma thèse, j'attrapai sa cigarette, et tirai une petite taffe de la fumée toxique. Je me retins à grand-peine de recracher tous mes poumons et lui retendis sa cigarette sans aucun regret. Déjà à l'époque, j'avais trouvé ça horrible, mais maintenant, c'était pire.

« Merlin, c'est plus fort que dans mes souvenirs ! Je ne sais pas comment tu fais ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité »
Invité

avatar



Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Lun 1 Déc - 15:56

    Je ne savais toujours pas ce qui m’empêchait de renvoyer Naos à dix milles lieux loin de moi à l'aide de ma baguette. J'aimais vraiment cet instant de solitude, de plenitude presque auquel il m'avait arrachée. Mais l'avantage était celui que la présence de Naos m'évitait de sortir plus qu'une cigarette. Alors je tempérais. Et après tout, je pouvais essayer d'être un peu sociable, à priori ça ne me tuerais pas. Je le vis esquisser un sourire quand à mon étonnement à sa balade nocturne. Peut-être que je me trompais sur lui, et que cela n'étais pas tellement surprenant. Bizarre. En fait, je ne le connais pas du tout, ce gars. Tout ce que je sais de lui, je ne le sais pas. En vrai, je me suis toujours fiée a ce qu'il dégageait. Il ajouta ensuite que ce n'était effectivement pas rare de le voir se balader en pleine nuit dans Poudlard. Mais plus étonnant encore, presque déroutant même, il pris d'un geste net et totalement imprévisible ma ploque, la porta à sa bouche et tira comme un chef. Il etouffa une petite toux, j'esquissai un sourire à mon tour.

    « Comment tu connais ? T'es un né moldu ? Tu sais comment ça s'appelle ? Je sais que c'est du tabac mais j'imagine que ça a un nom ! En fait c'est totalement fou parce que je fume cette chose depuis maintenant.. Pfiouu, je sais pas, et j'ai jamais su comment ça s'appelait en vrai. »

    Je m'étais un peu emportée, j'avais sortis tout ces mots avec un débit très rapide. C'était presque ridicule. Surtout venant de moi. Lux ou la fille ne montrant jamais une pointe d'entrain pour quelque chose, quel quel soit se montrait particulièrement curieuse à propos d'une chose sans intérêt. Il fallait que je rattrape le coup.

    « Merlin n'a rien à voir la dedans. Ta façon de fumer a été vraiment ridicule à vrai dire. »

    J'avais reposé ma voix, redevenu neutre je me sentais plus crédible mais surtout plus confiante.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Je ressemble beaucoup à : Evan Peters #LeDieu
Points : 150
Parchemins rendus : 582

Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux Dim 14 Déc - 13:01

La plupart des gens s'attachaient toujours à croire que l'apparence des gens faisait d'eux ce qu'il devait être : serdaigle studieux ; gryffondor casse-coup, pouffsoufle maladroit.. Bref, j'en passe. Peut aurait pu se vanter de connaître Lux dans le château, de voir le masque tomber pour quelques instants, et découvrir une autre facette de sa personnalité. Moi le premier. La fumée de la maudite cigarette me brûlait encore la trachée, quand Lux s'anima de toute part et m'assaillit de question.

La jeune serpentarde froide semblait s'être évanouie en l'espace de quelques secondes. Et ce précieux revirement de comportement, m'arracha un grand sourire, qui se crispa quelques peu quand elle me demanda si j'était un né-moldu.. La question m'avait harcelé pendant de nombreuses années, mais ayant grandi entouré de moldu, élevé par des moldu, dans une ville de moldu, j'en était venu à la conclusion que oui. J' hochai la tête avant de répondre au interrogation de la serpentarde.

«  Et bien, laisse-moi t'apprendre que cette chose est une cigarette, et.. Pour ne pas te mentir c'est assez mauvais pour la santé. Quand j'était petit je voyais pas mal de Moldu en fumer, donc un jour j'ai voulu essayer : c'était un peu dégeu quand même. T'es forte pour fumer ça.

Je me sentais heureux dans la manière qu'avait eue Lux de parler avec cette étincelle dans la voix, comme si pour une fois, elle s'intéressait à quelque chose. Mais, ce fut de courte durée, elle reprit bientôt une voix neutre, calme dont elle seule avait le secret. S'en était presque terrifiant d'une certaine manière, et ca me prouvait une chose : Lux ne cessait jamais de se contrôler, elle qui pourtant de faire la fête. Je n'étais ni dupe, ni idiot, elle voulait qu'on la considère comme ça, qu'on se fasse cette idée d'elle. Et malheureusement, elle réussissait bien.

« On n'a pas tous de l'expérience dans le domaine. Et puis, la cigarette, comme tu l'as compris, très peu pour moi. Il faudrait me tuer pour que je me mette à fumer un jour. Mais dis moi, comment tu as commencé toi ? Si tu ne savais même pas ce que c'était, j'vois pas comment tu aurais pu aller en acheter. »

Je soulevais un sourcil, le regard interrogateur. Lux ne me ferait pas taire aussi facilement.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »




Alohomora !



MessageSujet: Re: Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux

Revenir en haut Aller en bas

Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être - Naos et Lux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alice ~ Soyez ce que vous voudriez avoir l'air d'être
» Voulez-vous en avoir plus ? [Graphisme]
» Ce que vous aimeriez avoir dans un jeu Pokémon ?
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Ravie de vous avoir connu - Je pars dès que j'aurais fini mon rp de mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❥ Riddikulus  :: Chez les Moldus :: Pensine :: Topics terminés-